Facebook désactive plus de 250 pages politiques trompeuses gérées par une entreprise israélienne

Les pages, qui pour certaines usurpaient l’identité de candidats, visaient majoritairement l’Afrique subsaharienne.