Vaclav Klaus, père des eurosceptiques

Premier ministre puis président de la République tchèque de 2003 à 2013, ce conservateur radical a semé en Europe centrale la graine de la défiance à l’égard de l’UE. Cette figure tutélaire espère voir ses idées souverainistes triompher lors des prochaines élections.