Abdelaziz Rahabi : « Il faut que nos dirigeants admettent que le système actuel a fait son temps »

Cette figure de l’opposition, qui a connu le système de l’intérieur, estime que l’Algérie a, pour la première fois, l’opportunité d’une transition démocratique pacifique.