Jamal Mahjoub : « Pour éviter le désastre, le Soudan doit repartir de zéro »

Après neuf mois d’une révolution qui a mis fin au régime d’Omar Al-Bachir, le pays, bien que divisé et exsangue, est entré dans une phase de transition qui laisse déjà percevoir « des signes encourageants », estime, dans une tribune au « Monde » l’écrivain anglo-soudanais.