France-Algérie : Djamel Atallah n’a rien d’« un Français comme les autres »

Entre deux rives (2/5). L’un des initiateurs de la Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983 s’est tourné vers l’Algérie parce que « la République m’a tourné le dos »considère qu’« il ne fait toujours pas bon être arabe » en France.