Coronavirus : à Johannesburg, en temps de confinement, vive la délation !

Dans les quartiers bourgeois du nord de la ville, les appels anonymes se multiplient pour dénoncer des comportements supposés contraires aux règles en vigueur dans le pays, confiné depuis le 27 mars.