La colère monte dans les écoles françaises du Maroc

La crise due à la pandémie de coronavirus met les parents d’élèves en difficulté pour payer des frais de scolarité toujours plus élevés, que le confinement n’a pas annulés.