L’un des principaux responsables du génocide au Rwanda était mort depuis près de vingt ans

Le procureur du Mécanisme chargé de traquer les derniers génocidaires a confirmé le décès d’Augustin Bizimana, ministre de la défense en 1994, grâce à des analyses ADN.