Au Cameroun, l’impossible vérité sur le massacre de Ngarbuh

Dans ce village anglophone, où s’opposent séparatistes et forces de défense et de sécurité, une vingtaine de civils, dont une dizaine d’enfants, ont été tués le 14 février.