Philippe, le roi des Belges, présente ses « regrets » pour les « blessures du passé » au Congo

A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance du pays, il reconnaît pour la première fois une colonisation marquée par des atrocités.