Fiston Mwanza Mujila : « Puis-je écrire dans une langue que mon père ne parle pas ? »

L’auteur, qui vit depuis plus de dix ans en Autriche, n’écrit pas en luba, la langue familiale parlée dans le sud-est du Congo-Kinshasa, mais en allemand ou en français. Avec une virtuosité dont « La Danse du Vilain » témoigne éloquemment.