Guinée : le bilan officiel des violences s’alourdit, la médiation piétine

Les affrontements qui ont éclaté au lendemain de la présidentielle ont officiellement fait 21 morts, alors que l’opposition, qui conteste la réélection d’Alpha Condé, dit « ne pas attendre grand-chose » d’une médiation internationale en cours.