Au Mali, crispations autour de la formation du Conseil national de transition

Selon les décrets publiés par la junte, seuls onze sièges sur 121 reviennent aux formations politiques, contre 22 pour les forces de défense et de sécurité.